Industrie : les métiers qui recrutent filière par filière

Pôle emploi est formel : le secteur de l’industrie est le grand gagnant de la reprise (avec la construction). 203 000 recrutements sont prévus dans l’Hexagone, dont plus de 6 sur 10 en CDI. Découvrez tous les métiers qui recrutent cette année, filière par filière.

Si chômage il y a, il ne passera pas par l’industrie. Cette année encore, le marché reste propice aux recrutements, et ce, dans tous les secteurs industriels. En effet, selon les chiffres baromètre 2018 des Besoins de Main-d‘Œuvre (BMO), les chefs d’entreprise envisagent près de 203 000 recrutements, soit 43 600 embauches supplémentaires par rapport aux prévisions de 2017.

Les domaines de l’agroalimentaire, de l’automobile, de l’aéronautique et de la défense sont toujours en croissance et cela se manifeste par des recrutements dans tous les métiers, aussi bien en recherche et développement et en bureau d’études, qu’en production et maintenance. Parmi les métiers qui recrutent le plus, on retrouve les ouvriers peu ou pas qualifiés des industries agroalimentaires. Plus de 22 000 embauches devraient se concrétiser cette année. Toujours dans la filière agro, les vendeurs en produits alimentaires prennent la deuxième place du classement des profils les plus recrutés. Suivent les ouvriers aux commandes des machines de découpe, d’enlèvement de métal (décolletage) ou de formage (presses d’emboutissage), les ouvriers de la métallerie, serrurerie et montage, ainsi que les ouvriers manutentionnaires.

metiers-qui-recrutent-indus

Mais qu’il s’agisse de l’agroalimentaire, de l’automobile, de la métallurgie, etc., les dizaines de milliers de postes à pourvoir ne suffisent pas à attirer les candidats qui se font de plus en plus rares. Un recruteur sur deux va rencontrer des difficultés à s’entourer de nouveaux collaborateurs cette année (50 % contre 41 % en 2017). Pénurie de profils, compétences qui ne correspondent pas, manque d’attractivité de la filière… Les raisons varient et les postes les plus difficiles à pourvoir touchent principalement l’agroalimentaire : ouvriers non qualifiés des industries agro-alimentaires, boulangers, pâtissiers, vendeurs en produits alimentaires…

1metiers-qui-recrutent-indu

Les métiers qui recrutent en fonction des filières

  •  L’industrie agroalimentaire

Cette année, l’industrie agroalimentaire prévoit 66 000 recrutements, soit 9 000 embauches supplémentaires comparé à 2017. Parmi ces offres d’emploi, plus de 4 sur 10 sont des postes saisonniers (44 %).

2metiers-qui-recrutent-indu

3metiers-qui-recrutent-indu

  • Industrie métallurgique métallique

La filière métallurgie et produits métalliques est en recherche constante de candidats, et qui plus est en cette année de reprise. 23 500 postes seront à pourvoir cette année, sur des profils qualifiés ou non. Preuve du regain d’activité, 4 entreprises sur 10 souhaitent recruter cette année pour 7 400 offres d’emploi supplémentaire dans l’Hexagone dans les mois à venir.

4metiers-qui-recrutent-indu

5metiers-qui-recrutent-indu

  • Industrie des équipements électriques, électroniques, informatiques

Tout aussi dynamiques que la métallurgie, les industries électriques, électroniques et informatiques devraient voir plus de 21 300 professionnels rejoindre ses rangs. Des prévisions de recrutements qui bondissent avec 5 400 postes supplémentaires cette année et plus de 40 % des entreprises qui vont embaucher.

8metiers-qui-recrutent-indu

7metiers-qui-recrutent-indu

  • Industries manufacturières

18 748. C’est le nombre de recrutements prévus par les acteurs de la filière, sur des postes et des profils très variés.

8metiers-qui-recrutent-indu

9metiers-qui-recrutent-indu

  • Industries extractives, énergie, gestion déchets

Avec 17 000 recrutements en 2018, la filière est parmi les plus dynamique. Mais seulement 1 entreprise sur 10 espère recruter. Des recrutements jugés compliqués par les dirigeants qui craignent de ne pas réussir à trouver les bons profils ni le nombre de candidats suffisant.

10metiers-qui-recrutent-ind

11metiers-qui-recrutent-ind

  • Industries des transports

1 chef d’entreprise sur 2 espère recruter un ou plusieurs collaborateurs cette année (45 %), ce qui monte à 15 700 le nombre de projets d’embauches. 5 200 de plus qu’en 2017. Autre point à noter, qui fait de la filière une industrie à part : c’est la seule à voir ses difficultés à recruter chuter ! En 2017, 41 % des recruteurs avait du mal à trouver chaussure à leur pied. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 30 % à anticiper des difficultés pour trouver les bons candidats.

12metiers-qui-recrutent-ind

13m

  • Industrie chimique, pharmaceutique et raffinage

Les chefs d’entreprise de la filière surfent sur la reprise et entendent bien gonfler leurs effectifs en même temps qu’ils gonflent les carnets de commande. 3 000 recrutements supplémentaires sont prévus cette année, pour atteindre les 10 273 embauches, notamment dans la chimie et le plastique.

14metiers-qui-recrutent-ind

15metiers-qui-recrutent-ind

  • Industrie du bois, du papier et de l’imprimerie

Avec 9 400 projets d’embauches, cette filière industrielle est peu connue, et pourtant, elle est parmi les filières dont les recrutements explosent cette année (+2 500 postes à pourvoir). Des opportunités sur du long terme avec seulement 17 % des postes saisonniers.

16metiers-qui-recrutent-ind

17metiers-qui-recrutent-ind

  • Industrie de la mode

Les embauches sont moindres que dans les autres filières industrielles mais les chefs d’entreprise prévoient tout de même plus de 7 000 embauches. Des opportunités à caractère durable pour la majorité car seulement 16 % des offres concernent des postes saisonniers.

18metiers-qui-recrutent-ind

19metiers-qui-recrutent-ind